L’art de se démaquiller : conseils et méthodes

Conseils beauté comment se démaquiller ?
Que celle qui n’a jamais été tentée d’aller se coucher sans se démaquiller me jette la première pierre ! C’est pourtant quelque chose de PRI-MOR-DIAL. N’envisage même pas de te coucher sans te démaquiller ou les effets à long terme seront désastreux…
Partant du constat qu’un tiers de femmes se couche au moins deux fois par semaine sans se démaquiller (oui c’est complètement dingue), une journaliste du Daily Mail a fait une expérience à ne pas reproduire chez vous, bien sûr.
Pendant un mois, elle ne s’est pas démaquillée… Voilà les effets à la fin de l’expérience :
Conseils beauté, quels produits utiliser pour ce démaquiller, expérience journaliste 1 mois sans se démaquiller
Verdict : des différences de textures, une peau brûlée, un faible taux d’humidité, des rides plus marquées, des rougeurs amplifiées et des pores plus larges… Heureusement pour elle ce n’est pas irréversible, mais sa peau aura pris 10 ans en un mois.
Comme une femme avertie en vaut deux, je vais maintenant te donner quelques conseils pour trouver le démaquillant qui te convient le mieux et la meilleure façon de l’appliquer.
Il faut tout d’abord savoir qu’il existe 3 grandes catégories de démaquillants :
– Les démaquillants aqueux
– Les émulsions
– Les démaquillants gras
Notez que les produits que je présente (à 2 exceptions près) sont des produits que j’ai personnellement testé et que j’ai aimé, avec leurs avantages et inconvénients.

* Les démaquillants aqueux *

Comme leur nom l’indique, ce sont des démaquillants à base d’eau. Donc, utilisation de cotons.
Dans cette catégorie, on trouve les eaux nettoyantes / démaquillantes.
Démaquillant peau sensibles Mixa
Source : www.mixa.fr
Mon avis : je ne trouve pas ces eaux démaquillantestrès efficaces. Lorsque je les utilise, je suis obligée d’utiliser beaucoup de cotons et en plus de ne pas être écolo, ça ne fait pas grand bien à ma peau. C’est leur principal inconvénient. Néanmoins, pour nettoyer le visage le matin par exemple, elles sont très bien.
Si tu veux rester sur cette gamme de produits, sache que tu peux varier les plaisirs en optant pour une mousse démaquillante ou une gelée démaquillante. Pas bien plus efficaces, celles-ci peuvent être plus agréables à utiliser.
Enfin, ces démaquillants conviennent à tout type de peau.
Conclusion : peut mieux faire ! Conviennent pour un usage sur maquillage très léger, ou sur pas de maquillage.
* Les émulsions *
Les émulsions contiennent à la fois des corps gras et des corps aqueux. Elles regroupent ainsi les avantages et inconvénients des deux.
Dans cette catégorie, il y a d’abord les laits démaquillants.
Adaptés aux peaux sèches à normales, ils peuvent s’appliquer de deux manières différentes : avec un coton ou aux doigts directement.
Lait démaquillant Barbara Gould conseils beauté
Mon avis : ce lait que l’on peut trouver en grande surface est à mon sens un très bon produit. Il ne se rince pas, j’ai néanmoins l’habitude d’appliquer une lotion en suivant. Au niveau du confort, c’est top car il laisse la peau douce. Le fait de pouvoir l’appliquer sans coton est très agréable. L’inconvénient ici est qu’il s’agit d’un lait et qu’au niveau des yeux, il vaut mieux utiliser un produit adapté (même s’il peut faire l’affaire).
Il y a ensuite les eaux micellaires qui conviennent en théorie à toutes les peaux mais que je conseille aux peaux plutôt mixtes.
Conseils pour se démaquiller eaux micellaires ici Bioderma
Mon avis : Quand j’ai testé pour la première fois ce produit, j’ai été de suite emballée. L’efficacité est avérée, après quelques passages néanmoins, permettant de se démaquiller tout le visage d’un coup sans avoir à changer de produit, et sans picotements. Le produit mentionne « sans rinçage », je ne le rinçais donc pas. Après quelques mois de satisfaction, ma peau a commencé à changer pour se retrouvée très desséchée, laissant apparaître de petites peaux de sécheresse autour du nez. Après quelques recherches sur internet, je m’aperçois que je ne suis pas la seule. Beaucoup conseillait de rincer le produit. J’ai donc essayé de rincer le produit et j’ai ressenti un mieux. J’ai malgré tout abandonné ce produit. Néanmoins, il s’agit d’un très bon produit pour le démaquillage des yeux et pour les retouches !
Conclusion : à l’efficacité mitigée, ce sont des produits malgré tout agréables à utiliser, pour leur confort (lait) et leur praticité d’utilisation (eau micellaire).
* Les démaquillants gras *
Je garde mon chouchou pour la fin !
Une célèbre expression dit qu’il faut soigner le mal par le mal. En matière de maquillage, c’est pareil : il faut démaquiller le gras (fond de teint, crayon pour les yeux…) par le gras !
Trois types de produits :
– les huiles démaquillantes
– les beurres démaquillants
– les produits hybrides
=> Les huiles démaquillantes
Conseils beauté, Les huiles démaquillantes
Mon avis : c’est mon produit favori ! Lassée de devoir utiliser 3 milliards de cotons, j’ai reçu un jour en échantillon cette huile démaquillante. Je me rappelle du choc que j’ai eu : c’est redoutablement efficace et très rapide à utiliser ! Ayant la peau sensible, j’avais seulement une réserve car la peau après démaquillage paraissait tellement propre qu’elle tirait un peu… Mais depuis le temps que je l’utilise (2 ans), j’ai trouvé la bonne technique que je vous détaillerai un peu plus loin dans l’article.
Les filles avec la peau grasse ou mixte, je vous entends dans le fond : « Mettre du gras sur ma peau grasse ?! Moi c’est NO WAY ! ». Je n’ai qu’une chose à dire : PRÉJUGÉ ! Cela ne la rendra pas plus grasse, parole de Potoroze.
Niveau efficacité c’est le top du top : 3 couches de fond de teint, 5 de mascara waterproof… Même pas peur ! 30 secondes de massage huileux plus tard, et une émulsion à l’eau tiède, puis un rinçage, il n’y a plus rien.
Pour l’application, on utilise ses 10 doigts et on masse, sans non plus s’éterniser (il ne s’agirait pas non plus de faire pénétrer le produit malheureuse !).
Ma technique : j’allume la douche, je mets 2/3 pompes d’huile dans la main, je masse tout ça en vitesse sur visage sec et je saute dans la douche (faisant appel à mes 5 sens car il ne faut surtout pas ouvrir les yeux sinon ça pique !). J’émulsionne tout ça avec de l’eau, je rince et basta ! Ça me prend 1 min en tout et pour tout.
=> Les beurres démaquillants
Le principe est le même, la texture est seulement différente : il s’agit d’un beurre, donc par définition moins évident à appliquer et à rincer aussi.
Beurre démaquillant The Body Shop, suivez nos conseils beauté
Je n’ai pas testé ce produit mais il a affolé la blogosphère à sa sortie, avec ses pro et ses contra ! Attention, certaines mentionnent l’apparition d’imperfections au bout d’un certain temps.
=> Les produits hybrides
Ce sont des textures baume qui se transforme en huile.
Produits démaquillants hybride Clinique
Je n’ai pas non plus testé ce produit mais il me paraît intéressant, d’autant plus que Clinique est une marque à laquelle je fais confiance. Donc à voir !
Petit bonus : afin de réduire ta consommation de cotons, pense aux cotons réutilisables. Ils sont doux et simples à prendre en main, mais surtout réutilisables !
Utiliser des cotons réutilisables pour se démaquiller
*** MA ROUTINE ***
Je vais vous parler maintenant de ma routine démaquillage. Elle convient très bien à ma peau normale à tendance sèche.
1) Huile démaquillante
J’applique mon huile DHC selon la technique mentionnée plus haut.
Huile démaquillante DHC
2) Lotion
Ensuite j’applique une lotion car mes yeux et ma peau en ont besoin ! J’utilise une lotion sans alcool de Lancôme très très bien.
Lotion tonique Lancôme
Source : www.lancome.fr
3) Crème de nuit
Je m’arrête le plus souvent à l’étape 2 car la crème de nuit pour mes 20 ans n’est pas indispensable, mais j’aime bien la sensation d’une peau bien hydratée au réveil.
J’utilise donc la crème de nuit REN qui est de très bonne qualité, et super agréable !
Crème de nuit Ren très efficace
Et toi c’est quoi ta routine démaquillage ? Tu as déjà testé les huiles démaquillantes ?
Bisous,
Margot